Histoire

Site d'information sur le tolpar

Histoire du Tolpar.

 

L’école de combat au couteau Tolpar est officiellement née le 24 Novembre 2003, à Moscou. Elle est le fruit de recherches menées depuis 1985 par des officiers des Forces spéciales russe dans le domaine du combat au couteau. En 2002, l’école sort du domaine purement militaire afin de s’ouvrir au grand public sous l’impulsion de deux officiers, Nikolai Yakimenko (directeur de l’école de 2002 à 2011) et Kyril Lubin (directeur adjoint de l’École entre 2002 et 2011, puis directeur de l’école de 2011 à nos jours). Le système est alors adapté pour un enseignement civil. Elle perd ainsi son caractère militaire pour ce concentrer vers deux applications: la self défense et le combat sportif au couteau (ou escrime lame courte). L’objectif de l’apprentissage au sein de l’école est donc double. Il s’agit d’une part de rechercher le perfectionnement technique et psychologique dans la défense contre un agresseur armé d’un couteau. C’est ensuite une composante sportive opposant deux adversaires au moyen de répliques de lames courtes réalisées en plastique dur. Quelque soit le domaine d’application, il n’est à aucun moment fait usage d’armes réelles au sein de notre école.

Le système Tolpar comporte trois éléments de base importants. Le premier, c’est un apprentissage rapide, grâce à des méthodes d’assimilation de la théorie et de la pratique tendant vers la simplicité. Le second, c’est la recherche de l’efficacité dans la mise en œuvre des techniques, que ce soit en self défense ou sur le plan sportif. Enfin c’est l’universalité la méthode. Basée sur une compréhension des logiques de la motricité humaine, la méthode Tolpar est assimilable tant par les femmes que par les hommes, des plus jeunes au plus âgés.